Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SOMOU INFOS

« Avoir l'information, avoir le pouvoir»

Karimama : un commissariat de police incendié dans une attaque terroriste

Dans la nuit du vendredi 14 octobre à ce samedi 15 octobre, le commissariat de l'arrondissement de Birni Lafia dans la commune de Karimama a été incendié par des terroristes. Selon les informations de Fraternité Fm, l'attaque n'a pas occasionné de pertes en vies humaines mais des dégâts matériels ont été enregistrés. 

Les faits : 

«Quelques heures  seulement après l'enlèvement du chef de village de Mamassy Peulh, les présumés djihadistes sont revenus à la charge à Karimama, ils étaient à Mamassy Gourma aux alentours de 21 heures pour prêcher. Après la séance, de prêche, leurs intentions étaient de descendre sur la ville de Karimama et saccager la Mairie ainsi que les symboles représentant l'autorité de l'état. Mais selon nos sources, leurs mouvements ayant alerté les Forces de Défense et voyant qu'il y avait une riposte qui s'organisait de leur côté, ils auraient changé leur plan d'action et se sont rabattus sur l'arrondissement de Birni Lafia. Sur place, ils ont attaqué puis incendié le Commissariat de police de la localité. Avertis en amont de leur venue, les agents en poste se seraient repliés ce qui a permis d'éviter des pertes en vies humaines dans leur rang. La cohorte de djihadistes aurait ensuite pris la direction de Gourou Kambou. La fréquence de ces attaques répétées met en exergue l'implantation et l'évolution progressives des groupes djihadistes dans la Commune de Karimama, une des communes les plus oubliées de notre pays. Les populations, depuis quelques mois, ne cessent d'alerter sur les faits et gestes de ces hommes, mais à les écouter, elles se disent abandonner à leur sort. Il faut préciser que Birni Lafia est situé à 12 de Karimama Centre en venant de Malanville

 

Cela porte à 02, le nombre de commissariats incendiés dans la même commune par des terroristes en l'espace de 6 mois. En avril dernier, c'était le commissariat de police de Monsey qui avait été visé. Le troisième cas de commissariat incendié au Bénin est celui de Dassari, commune de Matéri.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article